Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 18:51

Il y a des choses, que je découvre, des vidéos, des clips, et dans la très large majorité des cas, ce sont les sites de visionnages en lignes. Donc Vimeo, Youtube, Dailymotion. Il y en a probablement d'autres qui dont je n'ai pas encore entendu parler peut-être.

Pour ce qui concerne JDG (Joueur Du Grenier), je suis tombé sur ses vidéos par hasard, et c'était Youtube qui l'avait proposé sur sa page d'accueil. D'habitude, je découvre les choses au hasard des visites des suggestions, mais chose exceptionnelle, ce n'était pas le cas pour JDG.

1ère fois en regardant un Papy Grenier

Ma réaction de base devant des têtes que l'on me montre sans passer par les suggestions, c'est souvent "ah mais qui c'est lui ? J'ai rien demandé". Et puis, de fil en aiguille, probablement en cherchant sur google, je me suis intéressé à l'une de ses vidéos : "Home Alone".

Ah, les séries d'enfants en vacances archi-vu.

Qui nous gavent, et ne nous surpennent plus.

J'ai tout regardé, et que ce soit en terme de liberté de ton, osant tous les goûts en terme d'humour. Et j'ai tout adoré : la mise en scène, les voix, Jean-Louis la chaussette (j'adore le surréalisme), le surréalisme, le côté magique, la critique contre les incohérences du jeu (du moins dans ses versions les moins bonnes)... Je vais pas abuser en faisant toute la liste.

Mais ce qui est certain, c'est que j'adore la façon de faire,

Pas du tout pépère.

Les Tests JDG

Puis ensuite, j'ai finis par toutes les vidéos de JDG. Et toutes les idées me plaisent : les hors-séries, les tests, les papy greniers, le grand-père qui raconte sa fausse-vie. J'ai d'ailleurs une idée sur un papy grenier qu'il pourrait tenir compte, mais pour ne pas trop gâcher la surprise, je ne dirais ni le titre, ni le contenu en public. On sait jamais.

C'est peut-être aussi parce que l'humour consiste aussi en un absurde avec de l'imaginaire et un côté magique auquel je m'amuse à croire (je pense par exemple aux coups de marteau pour réparer un ordi, au vénérable mage dans un bar à strip-tease qui raconte sa quête, aux sortilèges lancés...) Là encore, les exemples sont nombreux. Dans le genre truc barrés que j'adore, il y a "Scrubs", "Earl", "South Park". Je m'y retrouve complètement en regardant JDG.

Les tests de JDG dénotent son esprit critique quand il démontre par exemple les inepties de conceptions de jeux, d'idées, et de moeurses douteuses, aussi. Très argumenté, et aussi très moqueurs contre ces bourdes qui ont empêchés les bouses d'être vraiment intéressantes.

Par conséquent, les tests de ces jeux, qui n'auraient jamais dû sortir, démontrent aussi le souci de l'aspect qualité. Le premier arrivé tomberait probablement dans le panneau en ne se fiant qu'aux apparences de son style verbales : "Mais il n'aime rien. Il est méchant". Et bien, pas du tout ! C'est juste que tester des jeux nulles demande du courage... ou du masochisme ? :D

Voilà quelqu'un qui se sacrifie pour nous divertir, et qui le remercie pour ça ? Personne ! Aucune gratitude, pas de tape compatissante sur l'épaule, rien ! Monde cruel :'(

--Et Seb dans tous ça ?--

JDG n'est pas non plus sans défaut. Quand il est énervé, il s'en prend à Seb, son technicien souffre-douleur.

Imaginez ce que c'est de travailler pour JDG : Seb a déjà été attaché, abandonné, pris en otage, enfermé... Il s'est même fait tiré dessus et brûlé par JDG ! C'est déjà une chance énorme que son nom apparaisse en fin de générique. Seb ne doit pas rigoler tous les jours :| Et malgré tout ça, Seb est stoïque. Il n'abandonne pas JDG, il ne fait jamais grève, il ne se révolte pas... Il ne pleure jamais (il est peut-être habitué, depuis le temps), il ne lui demande jamais rien, aussi... Nous avons un cas évident de Syndrome de Stockholm, mon cher Freud -__-

C'était le paragraphe "Seb, tiens bon" :D

Retour sur JDG

Donc disais-je, j'apprécie l'idée de JDG.

JDG et les participants.

J'aime bien aussi quand il fait intervenir ses collègues pour des aventures, aussi. J'ai déjà mentionné qu'il collabore avec Seb, mais il y a d'autres collaborateurs. Ca rappelle qu'il ne fait pas ça tout seul. Je sais qu'il y a quelqu'un qui s'occupe du mixage, du son, qu'il y a des participations aux rôles... Il est peut-être + que temps pour moi de voir ce que font les collaborateurs, et surtout, de me souvenir du nom de tous le monde.

J'avoue avoir beaucoup rigolé quand JDG a fait le mec qui sait pas draguer dans son spécial saint-valentin, quand il tripote le visage de la chérie :D

"Laissez-moi deviner : premier rendez-vous non ??"

Ce que l'on ne voit pas, participe à ce que l'on voit.

Il y a aussi les explications techniques et les contraintes de temps. Avec tout ce qu'il fait, JDG ne plus rien faire tout seul, ou alors le contenu arriverait à un rythme ralenti redoutable.

Quelque part, savoir les coulisses des vidéos fait mieux comprendre le rythme des diffusions. Car oui, nous visionneurs, nous ne voyons que le produit fini, et ne voyons ni ne vivons rien du temps passé, ni des efforts fournis. Ne voir que le "produit fini" peut faire oublier la réalité des coulisses sur la préparation des vidéos.

Nous visionneurs, pouvons être à la fois un bienfait et un méfait envers celles et ceux que nous admirons.

- Un bienfait, car en étant nombreux à regarder, nous signifions notre attention motivée, laquelle peut être motivante pour le/la vidéaste, donc devenir une raison de continuer.

- Un méfait, car on peut déraper en en attendant trop, et donc trop presser le/la vidéaste pour qui produire une vidéo doit rester un plaisir, et non une corvée. La corvée comme le plaisir peuvent être perceptible dans le rendu.

L'envers du décor est tentant à ignorer quand on apprécie beaucoup ce que l'on voit.

Création

JDG a indiqué dans un vidéo qu'il va graduellement lâcher la partie test de jeux pourris de sa chaine https://www.youtube.com/watch?v=d4cErSSnYq8

Si j'ai bien compris, il prépare lentement la transition vers "Bazar Du Grenier" (BDG donc, à moins qu'il garde JDG) https://www.youtube.com/channel/UCCMxHHciWRBBouzk-PGzmtQ/featured

Sincèrement, j'apprécie beaucoup la nouvelle chaine. JDG (ah vous voyez, je l'appelle quand même JDG et pas BDG alors que je dois me consacrer à sa nouvelle chaine) fait en fait un peu de tout.

Les "Let's Play"

Il y a + de rubriques. Déjà, il y a les "Let's play". Pour les anglophobes, celà signifie "Jouons à". C'est un concept où tel vidéaste joue à un jeu, soit pour tout jouer, soit juste pour le tester sur une partie court (ça dépends des vidéastes, je crois), chose très commode plutôt que de se fier à un magazine comme c'est + vivant. L'occasion de savoir ce qu'il y a à découvrir, si on doit s'éloigner du jeu en question, ou si il manque des choses, mais où on peut néanmoins y trouver son compte.

Je suis donc plutôt neutre sur les "Let's Play", car l'appréciation du "Let's Play" dépends si on aime le jeu joué ou non.

"Jeux en Vrac"

Il y a ensuite la parties "Jeux en vrac". JDG ne se concentre pas exclusivement sur les jeux bien, ni sur les jeux pourris. La partie. C'est la partie test de JDG. Contrairement aux "Tests du Grenier" sur sa 1ère chaine de base, la partie "Jeux en vrac" de Bazar Du Grenier est + large sur les jeux que JDG teste. Quelque part, je trouve la rubriques "Jeux en vrac" + ouverts que "Tests du grenier".

Là où "Tests du Grenier" se concentre que sur les jeux pourris sortis dans les années 90 et avant, "Jeux en vrac" est + varié. Bon, moyen ou mauvais, et quelque soit l'année, la rubrique "Jeux en Vrac" teste de tout en fait. Pour tenter de trouver mes mots, "Jeux en Vrac" évite la monoculture en quelque sorte qu'impose le format de "Test Du Grenier". J'ai *tout* regardé, et je pense que la rubrique "Jeux en Vrac" laisse une + grande marge de choix sur les jeux que JDG peut tester, et j'y retrouve cette même franchise dans les tests ! A exploiter.

"Aventures"

Aventures, la partie de Bazar qui, si on m'obligeait à choisir, entre "Jeux en Vrac" et "Aventures", ce serait "Aventures". Je crois que mon côté imagination est sollicité, apprécier les RPG a sans doute contribué à ma préférence.

C'est très commode de faire les parties à distance plutôt que d'attendre que chacun se rendent au même endroit, attendre l'aut' toujours en retard.

Si j'apprécie "Aventures", c'est de par le côté discussion de groupe. Plutôt que de choisir entre des options pré-existantes, il y a une discussion de groupe en ce qui concerne les options possibles.

Le MJ [Maitre du Jeu. Il donne des indications scénaristiques, la description des lieux, ce qui est faisable ou pas d'après la discussion de groupe, et les conditions d'exécution d'un plan d'action], et c'est le moment d'en parler, est très descriptif. La description est immersive et ajoute à l'ambiance. En vue de dessus, on a la scène générale. Ca + la description ajoute à l'ambiance du jeu.

La musique est discrète, et en l'entendant attentivement, elle aussi ajoute à l'ambiance, car elle réponds bien au moment que vivent les personnages (Situation de combat, discussion tendue, moment paisible, moment de réflexion...). Il y a peut-être une musique que j'ai reconnu, mais globalement, l'ambiance musical évite les musiques archi-entendus (je déteste la musique de la Guerre des Etoiles, mais je déteste aussi "Happy", de Colin Farrell). Tout est fait pour éviter que l'ambiance musical ne devienne un blind-test. J'ajoute aussi que j'apprécie que les musiques ne comportent d'aucune chanson ou de voix humaines. On ne se sent pas imposé de ressentir quelque chose en particulier. Donc, en résumé, ambiance musical : impeccable et réponds très bien aux situations dans lesquels se trouvent les personnages.

Toujours pour l'ambiance, j'apprécie également les croquis qui viennent résumer une situation ou parfois une idée farfelue. L'immersion est une nouvelle fois améliorée quand tel ou tel personnage incarné par l'un des joueurs. Par exemple, le rôdeur de l'eau est pratiquement le seul à ressentir et entendre le message d'un élémentaire de l'eau. A ce moment là, le MJ demande aux 3 autres personnes d'enlever leur casque (micro + écouteurs), puis montre au seul qui écoute ce qui se passe, ce qu'il est censé voir. Une fois que c'est finis, les 3 autres personnes remettent, à la demande du MJ, de remettre leur casque, et à charge pour celui qui a "vécu" la situation d'expliquer aux autres ce qui s'est passé. Usage dynamique du téléphone arabe ayant un but précis, et qui implique que comme dans la vie réelle, chaque individu ne peut pas tout savoir, et que si c'est necéssaire, la personne doit demander si elle tient à savoir.

La partie la + délicate des jeux où les protagonistes sont vivants, c'est la partie discussion. J'y retrouve parfois quelques longueurs dans les discussions, mais celà ne gêne nullement mon appréciation du concept "Aventures". Les échanges sont vivants avec une vraie capacité d'innovation d'idées sur la suite des opérations sur telle ou telle situation. Le MJ fait cependant attention à veiller à ce qu'il n'y ait pas de monopole de la prise de parole.

Les commentaires sont variés et très dynamiques. La réflexion à voix haute est pertinente quand il s'agit de remarquer une faille à une idée. Tous le monde échange, mais personne ne s'agresse. Les remarques de Bob Lennon me font souvent rire quand il s'y met :D

J'ai aussi aimé la partie quand Seb, dans le rôle de Shin, s'entend dire qu'il a gelé la mare, mais aussi ses mains avec la mare, et qu'il a dit "m*****rde" :D

Et ce garde, qui arrose un paladin avec de la bière... Mieux vaut ne pas être témoin quand ça arrive :D Ni même victime, et encore moins l'auteur :D

Il y a de tout avec les commentaires, mais je ne m'ennuis jamais.

J'en viens parfois à me demander un truc. Avec tous les "RPG Numéro 1", "RPG numéro 2" dans la chaine "Joueur Du Grenier", et qui ont formé une histoire loufoque que j'ai aussi apprécié, est-ce ça esquisserait l'existence que "Aventure" serait tourné en vrai sous la forme d'une mini-série ?

Dans ce cas, "Aventure" tel qu'il est fait avec le MJ et les personnages serait en quelque sorte un scénario à l'essai, et une fois "Aventure" terminé, ça donnerait peut-être (car ce n'est qu'une hypothèse de ma part) le scénario de "Aventure". Et dans ce cas, le tournage comprendrait tout à la fois les réussites comme les échecs enregistré durant la partie "sur table avec dés et MJ" de "Aventure", sauf que le tournage exclurait évidemment le MJ et les dés.

Inspiration

Et bien voilà ! Ce que j'évoque ne sont que de simple suggestions, mais les idées que j'ai trouvé en dit beaucoup sur la très bonne appréciation que j'ai sur "Bazar Du Grenier", chaine qui en fait pour le + de monde et pour tous les goûts autant que possible.

Car oui, il y a énormément de choses que j'ai aimé, et moi qui déteste quand les choses tournent en ronds et risquent de faire la même chose à longueur de temps, l'audace de JDG d'ouvrir Bazar Du Grenier, chaine expérimentale, est la bienvenue.

Je ne me suis pas trop intéressé à GameDev Tycoon. Je bloque peut-être sur pourquoi faire un jeu à propos de développement de jeux. Ou peut-être parce que je pense que c'est pas aussi simple, et je n'accroche pas au concept du jeu qui est de développer des jeux vidéos (et ça correspond peu à l'idée que je me fait : GameDev me donne trop l'impression de voir le jeu vidéo en bien commercial et en marché, et pas du tout sur l'aspect artistique... Je le sens pas). Ca peut arriver que je n'aime pas.

La seule chose qui m'inquiète, quand je tombe sur une critique, c'est si elle est impossible ou fataliste, et dans ce cas, la critique perd tout de l'aspect constructif qu'elle est censée apporter. Je peux moi-même tomber la-dedans si je ne fais pas attention.

Mais d'ailleurs, c'est tout l'atout de "Bazar Du Grenier". JDG fait des choses qui peuvent plaire ou ne pas plaire, et en se restreignant le moins possible. Se restreindre le moins possible, de mon point de vue, c'est justement ne pas chercher à plaire à n'importe quel prix au + de monde possible; le faire traduirait un souci démagogique ou du pure mercantilisme, sinon une absence d'affirmation de l'expression de sa propre audace ou de sa propre créativité. JDG ne tombe pas dans ce type de travers.

Donc, merci encore à JDG de s'attacher à l'innovation. Créer une nouvelle chaine ne peut que lui permettre de faire le + de choses possibles, donc d'éviter de tourner en rond.

Ah oui, pour rappel, JDG ne fait pas tourner à lui seul ses chaines (ou alors c'est un surhomme s'il peut tout faire tourner seul sans ralentir). Il y a aussi Seb. Merci de ne pas l'oublier :D

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche