Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 21:33

Chez certains, cette formule est une réplique de drague assez faux-derche : autant assumer qu'on va se prendre une veste et dire à la place "vous me plaisez", ou ne rien faire du tout.

 

Mais chez d'autres, cette phrase est sincère, surtout quand elle vient en guise d'une présentation d'excuse masquée et embarassée  :

 

A : Bonjour, Claude.

B : Je ne suis pas Claude.

A : Ah. Eh bien, pardon, je me suis fais avoir par les apparences. Je ne souhaiais pas vous déranger.

B : Pas de problème.

A : Encore pardon ( s'en va en le disant )

 

Peut-être bien qu'un contact a été noué sans accroc, mais il est toujours difficile de se tromper de personne. Curieusement, je suis facilement atteint de cette malédiction. Ainsi, quand je ne suis pas sûr, je m'abstiens d'adresser la parole à une personne que je crois reconnaitre, car je songe sérieusement à la honte qui m'envahit quand je dois présenter mes excuses pour une erreur que j'aurais pu anticiper.

 

Mais si je pense reconnaitre quelqu'un mais que je m'abstiens de l'aborder, c'est aussi parce que je pars du principe que j'ai horreur de "l'interpellation", et que changer de route uniquement parce que vous reconnaissez quelqu'un demeure une démonstration de drague intrusive de surcroit. La meilleure relation humaine qui a une chance de se construire durablment se doit d'être humain, les démonstrations artificielle relève davantage de la tromperie que de l'amusement. Pour en revenir à ce dont je parlais, je vais encore une fois circonstancier ma situation :

 

C'était en voiture. A à un moment, j'ai aperçu une personne que je pense avoir reconnu mais n'ait rien fait pour la saluer. J'arrive au rond point pour faire demi-tour et me laisse tenter de regarder une nouvelle si il s'agissait bien de qui je crois, puis me gare le plus tôt possible. Et là, j'ai réfléchis :

 

- Dois-je sortir de la voiture et aller à la rencontre de l'individu que je pense avoir reconnu ?

- Ne rien faire ?

 

Je n'ai pas d'autres options, mais j'ai beaucoup mijoter pour réfléchir à ma manière d'agir. Finalement, je n'ai rien fait notamment parce que celà n'aurait pas été naturelle d'aller à la rencontre de ce quelqu'un qui attendait probablement quelqu'un d'autre. D'autre part, j'aurais à coups sûr passé pour quelqu'un d'indiscret et d'intrusif, je ne vise pas à être un inquisiteur.

 

En fait, j'ai bien fait de me garer parce que celà m'a permis de réfléchir quant au comportement humain que j'essai de développer et écrire m'aide en un sens à le faire. "Réfléchir avant d'agir", voilà un proverbe qui rend service à ma réflexion. D'autre part, en m'étant garé, j'ai également évité d'être absorbé par ma réflexion sur ma sociologie que j'ai du mal à développer. Car en voiture, ce n'est pas seulement la consommation de drogue et d'alcool qui est déconseillé. Plus généralement, c'est l'inattention qui est sanctionné, et ça implique aussi la fatigue, les doutes moraux, la peur d'être viré de son travail... et tous ça entâche la vigilance nécassaire à une bonne conduite. Et en ce qui me concerne, j'ai fais une pierre deux coups : j'ai pris des précautions non seulement sur ma conduite en société, mais aussi sur ma conduite sur la route, mais c'était bien la crainte de me tromper quand j'aborde quelqu'un qui me préoccupait en premier lieu.

 

Et puis, j'aurais pu klaxonner, hors je l'ai pas fais; c'est une attitude réservée aux agressifs, aux mariés, aux impatients de doubler, aux pressés qui manquent d'emboutir quelqu'un au rond point et s'avise ensuite de se poser en victime d'une faute qui est pourtant celle des pressés, aux alcooliques, aux gens qui auraient éventuellement de bonne raions de reprocher une faute à quelqu'un d'autre... D'une manière générale, le klaxon agresse d'autant plus que c'est un bruit stressant. Je ne klaxonne jamais, même si je reconnais quelqu'un. En théorie, le code de la route parle de signal sonore pour prévenir de sa présence ou d'un danger comme un virage sous un pont étroit par exemple, mais en pratique, c'est une source d'énervement et de nuisance, il suffit de constater l'usage qui en fait et le peu de sanctions qui sont appliqués pour ce phénomène fort peu convivial.

 

Je n'ai pas non plus crier ( là aussi c'est du stress et de l'énergie perdue ), je n'ai pas non plus ralentis la voiture pour faire un signe de la main...

 

Finalement, j'ai pu surmonter mon échec de sens du contact, et je pense avoir évité un flop en ayant reconnu à l'avance que j'ai failli être gravement maladroit. C'est toujours mieux de rencontrer quelqu'un par hasard ( et par définition, on ne programme pas le hasard ) que de forcer une discussion qui ne pourrait être que lourdingue et fatigante pour soi comme pour l'autre.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Réflexion personnelle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche