Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 18:53

La beauté, c'est l'arrogance de dire quel est le faciès qui convient et quel faciès il faut rejeter.

 

Un fils s'entend dire de ses parents (en fait de sa mère), qu'il est beau. Une fille s'entend dire de ses parents qu'elle est belle (les deux curieusement). En ce qui concerne le fils, papa ne veut pas d'un fils homo, il a des projets pour lui.

 

Les autres, extérieurs à la famille, peuvent-ils représenter la réalité ? Après avoir été posé sur ce piédestal, si l'un des deux enfants s'entend dire qu'il ou elle est moche, c'est tout un monde certitude qui s'écroule : l'orgeuil surdimensionné est éteint. Le retour à la réalité fait mal d'autant plus que les parents, empressé de développer le narcissisme, en ont oublié toute modération. Ils auraient également dû faire comprendre à leurs enfants que l'apparence n'est important que pour indiquer ou simuler un statut social, comme dans le monde du travail ou auprès d'une grand-mère arrogante...

 

Se fondre dans la masse une partie du temps, et être soi-même ensuite le reste du temps. En règle général, je m'habille de façon à ce qu'aucun commentaire soit possible. J'ai singulièrement horreur de la moquerie tant elle est fréquente, rendant la vie sociale tout à la fois : inutile et désagréable. Je fais néanmoins l'effort de sortir pour aller acheter des trucs pour vivre, ou ramasser de l'argent pour, et c'est tout. Le contact humain, fréquemment vicié de moralisation et de sectarisme, me convainc de peu ou pas du tout adresser la parole.

 

J'ai connu si souvent des commentaires sur mon physique, que je n'ai aucune tolérance à la critique concernant mon apparence physique, tout au plus dois-je être au régime quand je dois demander si mes vêtements sont acceptables. Je l'ai dit, et je le dis toujours, pas d'utopie, pas de fatalisme. Et si mon apparence physique venait à décevoir, j'apprécierais le tact, qualité presque inexistante.

 

La contrepartie naturelle, c'est que moi-même, je ne complimente ni ne critique qui que ce soit sur la "beauté" ou la "mocheté". Quand je m'avise de donner une indication sur un changement d'apparence vestimentaire, je le fais avec beaucoup de pincettes, je ne veux pas qu'on me dise que j'ai fais grossir des chevilles ou diminuer l'ego. Je me demande si c'est à mon intention que l'autre personne s'est habillée différemment, mais en principe, je me tais.

 

La beauté anéantis la considération sur le comportement humain pourtant positif. Quand on rencontre quelqu'un d'autre pour lui parler, comment se fait-il que cet autre fasse preuve d'une attitude instrusive, doublée de considération ( même caché ) d'ordre physique ? Le terme "beauté" et le terme "moche" et consorts méritent de disparaitre du vocabulaire ainsi que de l'humain, car "beau" et "moche" rendent orgeuilleux de manière différente. Mais orgueilleux quand même.

 

Seul compte l'attitude de l'être humain, et c'est au comportement que l'individu est reconnu, pas sur son apparence physique. L'apparence physique est bien considéré auprès des matérialistes. Les matérialistes sont orgeuilleux, voulant toujours plus que ce qu'ils ont déjà, et même plus quand ils n'ont besoin de rien.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Réflexion personnelle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche