Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 20:59

- Qui ne pensent qu'aux bonnes intentions, ne croit qu'en sa gloriole, et n'est pas capable de voir le fond de l'âme humaine, et n'a pas d'empathie envers ses souffrances. ( Proverbe inspiré par : "Le chemin vers l'enfer est pavé de bonnes intentions" ).

 

- En chaque économe sommeille un voleur.

 

- Qui ne pense qu'en remettant en cause, s'autodiscipline à ne jamais réfléchir ou ne réfléchir qu'à sens unique, et s'interdit toute pensée constructive sinon appaisante.

 

- Il parait que les pères sont souvent comme ça, toujours à tout mettre en doute, car un père qui se comporte en être humain constructif, et qui considère les sentiments comme partie intégrante de l'être humain, je n'ai pas vraiment connu. L'estime pour un père s'arrête à partir du jour où il interdit de pleurer, ou le jour où il a donné une gifle. Ce genre de père ne manque pas, car ils ne sont pas assez présent de façon humaine, et ça, le niveau de richesse matérielle ne le remplace et ne le remplaçera jamais. Et plus un père s'absente à mesure que l'âge s'accumule, plus son soutient devient inexistant, plus il devient un étranger. La mort d'un père qui a été si absent apelle à la tristesse. Bizarre.

 

- Vivre ne consiste jamais seulement en un coeur qui bat. Survivre consiste à construire une existence.

 

- Pourquoi réussir devrait faire peur ? Parce qu'il en résulte la surrenchère consiste à réussir encore +. Personne ne voit le mal que se donne ceux qui agissent, et ne sont récompensé que par l'injonction à faire toujours +. Le moral de l'être humain a si peu d'importance.

 

L'entropie de la réussite est mal connue, mais du danger qu'il représente, personne ne s'en méfie de par sa belle apparence. Mieux vaut un bel escroc qu'un honnête marchand moche.

 

- La crapulerie a toute les chances de triompher lorsqu'on se base sur sa bonne image. La belle apparence est indispensable pour flatter crédulité des gens. Et lorsque ceux-ci se plaignent d'avoir été trompés, ils n'ont que partiellement raison. C'est aux gens de savoir connaitre le fond des choses, plutôt que d'en connaitre seulement la surface qui n'en dira jamais assez.

 

- Vivre, laissez-vivre. [ Première phrase du proverbe déjà revendiquée proverbe déjà revendiqué ] Aider à vivre ?

 

- La tolérance, c'est changer d'avis facilement sur la considération que l'on peut avoir de l'autre. L'acceptation, c'est admettre l'être humain tel qu'il est est ( de préférence, si c'est quelqu'un que l'on connait, que l'on respecte et que l'on aime bien ), la possibilité de le rejetter est drastiquement réduite, mais pas impossible.

 

- La personne humaine n'est jamais qu'apparence. S'y fier et baser ses observations seulement dessus n'est pas seulement faire du délit de faciès, c'est aussi mépriser l'esprit humain.

 

- Lorsqu'un intelligent dit à un idiot qu'il n'a pas compris, c'est l'intelligent qui devient idiot : il ne conçeptualise pas la difficulté d'apprendre que son élitisme lui a probablement fait oublier. Ignorer la difficulté d'appréhension d'une nouvelle connaissance, c'est fermer l'accès à une meilleure pensée.

 

- Ne pas comprendre la mal-compréhension, c'est interdire tacitement l'accès à la connaissance. C'est aussi faire déni de modestie. Lorsque l'intelligent oublie la clarté, il se condamne tout seul à rester à l'écart. Sa rétribution sera l'oubli.

 

- Si l'intelligent ne comprend pas pourquoi l'idiot n'a pas compris, l'intelligent lui-même se révèle être un idiot, le mépris en plus.

 

- Connaitre ce qu'est une erreur, l'accepter comme une partie inhérente de la nature humaine, c'est ouvrir les portes de la connaissance, et être ouvert à une conscience autre que la sienne.

 

- On raconte que l'on peut apprendre de ses erreurs. Mais attention, même les meilleurs choises doivent savoir être rectifiées. On apprend plus rien de ses erreurs lorsqu'elles se répètent si la jugeote humaine n'est pas servie de moyens de réflexion suffisants. L'erreur en elle-même n'est pas toujours source de sagesse lorsqu'elle est mal expliquée. Parfois, l'erreur doit être anticipé, car la proportion des conséquences dramatiques peuvent être inacceptables.

 

- C'est une chose de dire, quand éduque son enfant, de lui dire "ben, défends-toi, te laisse pas faire". Cette phrase magique n'apprends rien sur les moyens qu'on doit bien se donner pour ne pas trépasser de la nature humaine.

 

- La nature humaine n'est jamais seulement bonne, ni seulement mauvaise. Elle est capable des deux. Au pire, il y a des conditionnements si ce n'est des lavage de cerveaux.

 

- Ceux qui tentent de construire la conscience humaine, quelque soit leur nombre, seraient bien inspiré de se rappeler de ces mots qui suivent : Temporiser, modération, équilibre.

 

- La nature humaine n'est jamais qu'une seule nuance. Si on dis de quelqu'un qu'il a changé, ce n'est pas vrai. C'est une autre partie de lui-même qui est révélé ou que cette autre partie de lui-même n'a jamais été connue auparavant. Catégoriser le comportement humain implique une déception, ou une belle surprise.

 

- Plénitude : Sentiment de bien-être immense par la suite d'une action dont l'impact a construit l'existence. Idéalement, cette action juste construit l'existence, de soi-même et/ou celle d'autrui, et ne cause de tort à personne. Ce sentiment peut exister lors de la réparation d'une erreur.

 

- Plénitude : Le sentiment sincère d'être en vie et aimer la vie. Sentiment de s'agrandir. Sentiment d'avoir pris une bonne décision, parce que ces conséquences sont bénéfiques. A ce moment là, on se sent vraiment bien.

 

- Il n'y a pas d'intelligence, il y a plutôt de l'intérêt pour connaitre de nouvelles choses, des choses actuelles, des choses anciennes, des choses différentes.

 

Il n'y a pas d'idiotie, c'est l'occasion de connaitre les choses qui manque, la communication respectueuse fait défaut de la part de l'un, de l'autre ou des deux interlocuteurs, la disponibilité intellectuelle qui est défaillante, ou tout simplement que l'interêt de ce qui entoure la vie est négligeable.

 

- Posez-moi des questions auxquelles je peux répondre, on parlera de mon génie. Posez-moi des questions auxquelles je ne peux pas répondre, on parlera de ma bêtise.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Réflexion personnelle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche