Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 23:30

Ca ne fait aucun doute : la dictature, c'est mal.

 

Que se passe-t-il quand une gentille révolution renverse la méchante dictature ? La gentille révolution impose les vues qu'elle souhaite dans l'approbation assez répandu, engendrant ainsi une perte de liberté + grande que sous l'ancien dictateur, qui, tout à coup, ne semblait pas avoir été aussi mal que ça.

 

Après tout, ce serait déplacé de dire que l'ancien dictateur était un théocrate. C'était un individu cruel, mais avec lui, on savait à quoi s'en tenir, alors qu'avec le remplacement avec un ordre religieux, on ne sait pas quel coup tordu va tomber. Une divinité décide au hasard de ce qu'elle souhaite, tandis que l'ancien dictateur avait des idées précises, lui.

 

A-t-on déjà vue une révolution, trouée de par et d'autre par des bigots, qui aboutissait à quelque chose de meilleur ? Jamais vu. Ces "printemps arabes" sont mal nommés. Vu le type de "révolution" à partir duquel il est inspiré (pour ne pas dire l'Iran), disons plutôt que c'est le crépuscule du peu de dignitié qui restait qui s'en va et part en fumée.

 

Tous les pays qui sont libéré par une armée étrangère pour être libéré d'une occupation ont tous connu une période d'aide, d'assistance, voire de tutelle. Son éternisation créé un climat de soumission, tandis que le pouvoir qui peut amener à garantir l'indépendance national pourrait très bien être un pouvoir dont ses gouvernants peuvent s'enivrer avant d'imposer leurs cortèges de restrictions démesurées.

 

Seulement vouloir faire tomber une dictature est une impulsion qui ne fait jamais long feu quand une *sérieuse* alternative n'existe pas. On ne fait alors que remplacer une dictature détestée par une dictature acceptée. Ou est la réelle différence ?

 

C'est sûr, renverser une dictature, c'est fun pour draguer. On a une touche, on est sacré "hero national"... Et puis soudain, le melon que l'on prend désenfle. Une douche froide, ça rend service quelque fois.

 

Ces gens qui paraissent vouloir la liberté semble se débrouiller pour la détruire, ou sont inconscients de sa destruction. Au travers la destruction de la liberté, c'est la dignité humaine, principale destinataire de la liberté, qui étouffe et meurt.

 

C'est seulement quand ce respect de la dignité humaine, quelque soit sa dimension précédente, disparait, que les gens réalisent trop tard ce qu'ils ont perdu, et se repentissent amèrement de leur cupidité à trop vouloir vaincre un individu cruel.

 

Je ne suis pas désolé de le dire, mais ces "printemps arabes" n'amènent rien de bon. Ils doivent au moins changer de nom; ce qu'elles deviennent doivent amener à rester vigilants et à ne pas placer trop haut des espoirs. Ces "révolutions" avait des bases purement défaitistes (seulement faire tomber le pouvoir et le remplacer par la religion; dans le monde, + un régime est dur, + la société humaine semble adorer), il est donc normal des les critiquer durement.

 

Comme pour le mariage gay (c'est règlé maintenant, et je suis bien content de la rouste que se sont ramassés les manifestants homophobes qui se sont enfin montrés, et auront donc une place de choix en prison), je ne vais plus aborder ces "printemps arabes"; on arrêtera de sourire quand ils vireront prosélytistes.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Observation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche