Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 14:26

Les aventuriers, à eux 4 seuls, ne peuvent pas tout faire

La discussion avec Horanor continuait. Grunlek en déduisait, vu l'ampleur des problèmes des 9 dictatures, qu'à eux 4 (même accompagnés de leurs animaux de compagnie et familiers respectifs), ils ne seraient pas assez nombreux pour essayer d'y faire quelque chose.

 

Shin avait alors une idée; et si tous ce petit monde retournait à la Guilde des Aventuriers, et y déposerait leur propre annonce pour la 1ère fois ? Horanor ignorait ce qu'était la Guilde des Aventuriers, tandis que presque tous le groupe votait pour cette idée. Théo était contre, mais ne pû donner meilleure justification que "Je ne sais pas".

 

Connaissant la colère monstre dont Théo est capable, le groupe décida de ne pas poser davantage de questions.

 

C'est alors que le groupe, incluant Horanor, repartit pour Ucoraï, mais y entra en secret : la réputation du groupe relève de la méfiance globale. Apparaitre en hurlant en public passerait pour une menace pour les habitants. Au vu des exploits du groupe, mieux valait la précaution de ne pas trop se faire remarquer.

 

Grunlek, fin diplomate, rédigea une annonce puis l'épingla sur la pancarte d'affichage :

 

"Recherche personnel en nombre important

Paye de 20 pièces d'or par tête et par semaine, repas compris

Apportez tente et matériel de camping

Matériel hygiénique non fournis, apportez le vôtre

Débutants acceptés

Signature sur l'annonce si intéressé

 

Les Découvreurs de Mondes"

 

- Théo : "Je pense qu'on devrait passer une semaine, pour voir si on a des réponses. Je me demande où on fait l'entretien, parce qu'on peut pas en faire à l'extérieur, même si ça ferait + décontract."

 

- Shin : On doit aussi faire gaffe à ne pas faire de choix graveleux sur le lieu de l'entretien : faire ça dans un entrepôt désaffecté ou dans une chambre, ça passerait pas :D

 

- Bob : Oh ouais, faisons une petite partie en privé, les mecs !

 

- Grunlek : Ooh voyons, les gars ! Je n'imaginais pas ça de vous XD. Celà dit, on est obligé d'y réfléchir sérieusement. Au fait, où est Shin ?

 

- Bob : Vous connaissez notre ami; quand il se retire, c'est qu'il a besoin de réfléchir un moment. On a chacun réservé une chambre à l'auberge. Il nous y retrouvera. [Regardant Horanor] Chacun de nous a sa personnalité, et d'ailleurs, j'ai pensé à vous réserver une chambre individuelle.

 

- Horanor : Du moment que vous savez ce que vous faites, je ne doute pas."

 

Le lendemain, Shin retrouvait le groupe pour le petit-déjeuner :

 

- Shin : "Les gars ! J'ai une presque bonne nouvelle ! J'ai trouvé un local gratuit pour faire passer des entretiens pour pas un rond !

 

- Grunlek : Ahh, mais c'est super !

 

- Théo : Vous connaissez le dicton "Gratuité est synonyme de mauvaise surprise" ?

 

- Grunlek : Euh, je comprends pas où tu veux en venir.

 

- Théo : Il y a un tas de choses qui sont gratuites, comme la violence, le mot + hauts que l'autre et les toilettes publics.

 

- Bob : Rho, allons, il faut avoir confiance ! A propos Shin, qu'est-ce que tu nous as trouvé ?

 

- Shin : Des écuries.

 

[Le groupe entier, fixant Shin]

 

- Grunlek : Mais tu te fous de nous ?!

 

- Théo : Ca me rappelle le temps où j'ai déjà bossé en écuries quand j'étais écuyer. Même s'il n'y a pas que de bons souvenirs...

 

- Bob : Moi aussi, j'ai déjà dormis dedans une fois. Ca me va aussi.

 

- Shin : Le local appartient à une propriétaire qui planque des membres de la guilde des voleurs de temps en temps. Je lui ai parlé de mes exploits avec eux, et comme elle en a déjà entendu parler, ça a été + facile !

 

Grunlek : Bon... J'imagine qu'on a pas trop le choix, et que c'est toujours mieux que les lieux glauques. [Se tournant vers Horanor] Comme vous pouvez le constater, on fait comme on peut.

 

- Horanor : Si celà ne vous dérange pas, j'aimerais assister à vos entretiens, histoire de ne pas faire trainer les présentations au fur et à mesure que vous montez l'expédition. Ma boule n'est pas régénérée, et il reste donc encore du temps avant de retourner dans mon monde".

 

"L'adresse professionnelle" fut ajoutée à l'annonce. En tout, 4 filles avaient répondu à l'annonce :

 

Aymar : Plutôt grande femme, à la fois roublarde et un peu marchande. Elle met en avant son inventivité. L'aventure dans cet autre monde serait pour elle l'occasion de ramener des artefacts, des objets spéciaux. + tard, elle ouvrirait une caravane de marchand ambulant ou deviendrait troubadour si les histoires à conter de cet autre monde valent la peine d'être contée. Ou peut-être les 2.

 

Laurène : De taille moyenne, cette psioniste a des talents de guerrières assez limitées, et était très heureuse de retrouver Bob, qu'elle voit en ancien pote de l'école de magie où il a fait ses premiers pas. Cherchant à maitriser tous les aspects qui font une psioniste, sortir de son contexte cérébral lui ferait du bien.

 

Samaya : Se présentant comme aventurière polyvalente, Samaya sait faire un peu de tout sans toutefois être aussi douée que les autres candidates comme les 4 aventuriers. Ses capacités de soins coûtent + chères en magie que Théo, et elle ne peut pas lancer d'éclair. Ses armes à distances préférées sont les fléchettes et les couteaux de lancée, l'arbalète et l'arc n'étant pas un domaine où elle excelle. En magie, elle sait lancer un peu de tout en sortilège, sans toutefois dépasser même le niveau de Shin. Elle a été acceptée pour ses capacités de soutien au groupe.

 

Fendelle : Convaincue d'être un esprit puissant enfermé dans un corps, mais sans le prouver, Fendelle est une ermite dont les sortilèges qu'elle peut lancer dépends de ses rêves, lesquels dépendent des expériences de vie. Ainsi, sans expériences de vie, il n'y a pas de rêves, donc aucun sortilèges. Comme ses rêves sont en majorité des sentiments et un besoin d'être dans plusieurs endroits nouveaux et inconnus, ses sortilèges sont en grande parties des sortilèges d'état d'esprit (tristesse, joie, apaisement, transmission de pensées et d'images...) et des sorts de sens à distance (oeil du magicien, audition prolongée...).

 

N'ayant pas davantage de monde sous la main, et ne se sentant pas non plus de refuser d'aider Horanor, les 4 aventuriers acceptèrent les 4 recrues féminines. Le groupe était maintenant au nombre de 10 êtres vivants, à savoir les 8 aventuriers + Horanor + Eden. Sans parler de Icy, le mini familier de Shin, ainsi que Brasier et Lumière, respectivement destrier de Bob et de Théo. Ah... finalement, ça fait 13 êtres vivants et magiques inclus !

 

Par rapport à la semaine, 5 jours s'étaient écoulé, et la boule du déplacement de Horanor émettait un signal : la boule était rechargée. Trainer longtemps serait un acte de trahison qui engendrerait l'interrogatoire mentale ainsi que le décès par démolécularisation; Uditer (pays du monde d'où vient Horanor) rechigne à l'utilisation de la mort spectaculaire et douloureuse.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche