Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 19:13

A la cave, des tables ont été improvisé, tandis que Samaya, sans trop se dépenser, générait du papier et plusieurs stylos pour le groupe. Tous le monde lisait les rapports d'espionnage, le contexte politique des 9 empires, qui sont les empereurs, le chemin parcourut pour en arriver là. Les aventuriers retenaient surtout le résumé suivant :

 

 

Igarél. Nom du dictateur : Akafil. Autocrate mou et inutile. Déphasé. Administration partiellement désobéissante. La descendance du dictateur critique le régime. Dictature assez maladroite. Certains observateurs soupçonnent que les choses pourraient s'améliorer, mais de façon extrêmement lente.

 

Onominaeh. Nom du dictateur : Méhère. Absent. Trop absent. Soupçon d'un coup d'Etat en douce. Pas de révolte populaire. A peine + audacieux en ce qui concerne certaines réformes, mais toujours ultra-prudent. République corporatiste + attaché au développement économique qu'au développement humain ou environnementale. Une des dictatures les + neutres, ne cherchant pas à être ami ou ennemi avec les autres dictatures.

 

Ezage. Nom du dictateur : Jahel. Monarchie Parlementaire. Son dictateur est en fait un empereur dégoûté des violences inutiles et évitables. Même si des erreurs sont possibles, Jahel traite le peuple avec le + d'équité possible, y compris envers les criminels et les rebelles voulant renverser le pouvoir. Contrairement à des révolutions dites "prise de la Bastille", les prisonniers ne sont pas libérés sans examen préalable de leur cas; même une dictature peut avoir des raisons sérieuses et honnêtes d'avoir des prisonniers.

 

Rhebarane. Nom du dictateur : Ayofo. Le dictateur vit du racket, de l'aide internationale (jamais répartie équitablement) et de la criminalité. Son fonctionnement économique est exsangue, sans dynamisme, mettant la majorité de son budget dans 1 armée nombreuse mais sans réelle capacité d'agresser ses voisins sans vive représaille. La peur du désordre fait que les 8 empires versent une aide internationale à Ayofo sans pour autant être ami ou allié avec lui. Ayofo fait l'unanimité contre lui, cet enfant pourri-gâté.

 

Vyrbal : Nom du dictateur : Qiribar. Très zélé contre les fonctionnaires gourmand de pouvoir. L'administration est capable d'auto-gestion en cas de décès de l'empereur. Crainte du manque de discipline des fonctionnaires. Se sert beaucoup du travail forcé plutôt que de payer des gens pour le faire. Peu soucieux du traitement respectueux concernant le travail : tout travail mérite peut-être salaire, parfois pas entièrement versé.

 

Uditer. Nom de son chef : Eltar. Privilégie également une neutralité vis-à-vis du peuple. Peut-être + encore que Méhère, empereur d'Onominaeh. Empereur misanthrope détestant le public, et faisant son maximum pour ne pas être en contact avec lui, comme pour éviter les révoltes, notamment par une imposition faible. Encourage le peuple à l'autonomie plutôt que de lui accorder directement son aide. Evite autant que possible de recruter du personnel de chair et de sang, préférant du personnel magique, automatisé, ainsi que des illusions. Concentre le développement de l'Etat sur tout ce qui est recherche, magie, psionisme, environnement.

 

Batul. Nom du dictateur : Talebal. Rapport avec le peuple basé sur une charité calculée, pas sincère, afin de créer des militants qui se sont tous seuls infligé un lavage de cerveaux ==> "Mais il est génial ! ne critique pas mon généreux donateurs, ou je te tue". Rémunération du travail totalement arbitraire, faite à l'envie et au faciès. Mauvaise gestion de l'Etat fait fuir les meilleurs fonctionnaires partant bosser ailleurs quand ils le peuvent, rendant Batul encore + médiocre qu'avant. Dirigeant impulsif aux motivations peu compréhensibles. Talebal est entouré de fans cependant peu capables de bien faire fonctionner l'Etat.

 

Pérachède. Nom du dictateur : Murlar. Peu créatif, son chef a largement copié les méthodes de triche sur les autres dictatures, notamment les + dures et les + manipulatrices. Murlar s'enrichit grâce à l'extorsion, et n'hésite jamais à mentir quant à sa prétendue "honnêteté" (il trafique les chiffres de la comptabilité). Murlar, en parfait manipulateur, voire pervers narcissique, déteste dire les choses en face. Il n'a aucune humilité. Certaines rumeurs pensent que le dictateur est lui-même son propre point faible.

 

Etomil. Nom du dictateur : Uximas. Le + brutal de tous les dictateurs. Certains espions pensent, en tant que dictateur le + dangereux, qu'il est le chef d'une alliance officieuse avec Pérachède, Batul et Vyrbal. C'est celui dont la mort est le moins souhaitable, car s'il décède, les 3 empires se partageraient ses terres, des nostalgique d'Uximas existeraient pour combattre les forces de l'alliance d'Uximas. Une autre force chercherait peut-être à zigouiller toutes les forces de l'alliance pour imposer son propre fascisme. Ce que Uximas estime préférable d'obtenir dans de bonnes conditions, il achète avec une condition de retour sur investissement.

 

 

Les rapports évitaient de trop parler des origines sociales des empereurs, comme si l'enfance des empereurs n'avait aucune importance, heureuse ou pas, venant d'une familles de richos qui ont tout gardé/perdu ou de pauvres éternellement dans le rouge. L'accent était largement mis sur la personnalité des empereurs, qui ils sont, comment ils gèrent la responsabilité du pouvoir...

 

Le rapport précisait que les empereurs étaient des bandits unis par une volonté de s'en sortir vaille que vaille, et qu'un plébiscite progressif de leurs actes de criminalité les a amenés à une conquête progressive des 9 îles, + souvent par la force et la coercition que par l'altruisme. Par naïveté de la population, et par regrettable légèreté, ignorance, manque de courage ou de discernement, les gouvernements locaux et nationaux finirent par tomber les uns après les autres.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche