Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 14:28

Certains n'aiment pas rester sage longtemps.

Shin et Bob avait découvert que l'inconnu mystérieux n'arrêtaient pas de les suivre alors qu'il était censé, avec Laurène, surveiller le comptable. Bob et Shin pensaient l'avoir reconnu. C'est alors que Bob s'est souvenu d'un détail; les 4 aventuriers connaissaient un gars capable de dédoublement partiel. Et ce mec, c'était en effet Mani, alias Le Double.

 

Comme il avait apprit, par son double amoindrit, que le commerce de drogue était maintenant dominé par le Premier Ministre, il avait également dissipé son double; il pourrait en avoir besoin pour semer des poursuivants.

 

Mani, bien qu'indépendant, roulait parfois pour la Guilde des Voleurs, et aux yeux des membres de la Guilde, il passait pour une star ! Comme Aymar aurait aimé être là à 1 des locaux de la Guilde où il se trouvait !

 

Mani, après discussion, avait fini par avouer que passer du temps avec les aventuriers donnait de l'adrénaline et un bon coup de fouet à sa vie. L'éloignement de la vie des mortels l'ennuyait parfois. Il s'était infiltré pour changer de monde avec eux. Veiller qu'il ne leur arrive rien.

 

La suite des opérations se compliqueraient pour savoir quoi faire. Uximas, empereur d'Etomil, est le + dangereux des 9 empereurs, et il est probable, selon Samaya, que sa mort, ou même simplement sa disparition, entrainerait une immense joie qui se traduirait ensuite par une lutte sans merci entre 2 camps où même ceux qui seraient censés porter l'espoir deviendraient trop probablement des tyrans, entrainant un soutient nostalgique d'Uximas, y compris d'une partie de ceux qui ne l'apprécient pas.

 

Les 9 aventuriers (Mani inclus dans le groupe) entendèrent une voix androgyne : "Veuillez ne rien faire. Nous vous observions depuis un moment. Vous êtes tous situés en mon pouvoir, et si vous m'obéissez, je saurais ne pas être ingrat. Pour l'instant, afin de vivre, vous dépendez de moi. Veuillez retourner à la Colonne, sur Uditer, puis attendez. Faites le + vite possible. Je le verrai si vous ne faites pas votre maximum.

 

- Samaya : Nous avons reçu une invitation.

 

- Mani : On pourrait communiquer par mimes ou s'envoyer des mots, mais c'est inutile, autant parler ouvertement.

 

- Shin : Une invitation où les invités seraient des prisonniers ? Bon, très bien.

 

- Laurène : Même en combinant mes pouvoirs avec ceux de Bob, celle ou celui qui nous a envoyé un message mental nous dépasse largement. Impossible de combattre.

 

- Théo : On ne doit pas se rendre ! Dans la vie, il ne faut jamais abandonner ! Il faut se battre !

 

- Bob : Déjà, Théo, ton imitation de Mimi Mathy ou de Gérard Klein, gardes la pour toi et ne la ressort plus jamais. Ensuite, comme Laurène vient de te le dire, on n'a pas les moyens ni d'attaquer ni même d'interroger l'entité sur ce qui l'a conduit à nous contacter et comment elle nous a retrouvé. La meilleure chose à faire devant une menace d'aussi grande ampleur, c'est d'y céder puis...

 

- Aymar : On arrondira les angles. Essayer de se faire le + d'alliés est recommandé quand on est dans un monde inconnu.

 

- Grunlek : Alors on y va !! C'est moi le chef ! Là, tout de suite ^__^"

 

Le groupe laissa échapper quelques vannes, puis repartit vers Uditer. La Premier Ministre, grâce à ses gardes, savaient que le groupe semblait retourner vers Survie, ville en ruines de + en + oubliée. "Je ne devrais pas avoir à le préciser, mais il va sans dire que vous devez vous presser," disait la voix androgyne.

 

Les aventuriers se dépêchaient. Pour aller + vite, ils avaient bricolé une charrette avec des roues. Théo et Bob avaient chacun invoqué leur destrier respectif. Etant à la fois fort et magique, ils n'auraient aucune difficulté à tirer la charrette. Chacun se relayait pour les brides des chevaux comme pour le repos à bord de la charrette.

 

Quand les gardes des divers postes frontières ont tenté de stopper les aventuriers, Théo, véritable casse-cou, prenait un "raccourcis" de telle façon à contourner le poste frontière. Quand les gardes décidaient de poursuivre le groupe uniquement pour le stopper et comprendre les raisons de son empressement, le groupe répondait uniquement avec des sorts incapacitants; les gardes ne sont pas dangereux, mais prendre le temps de leur parler comme de se battre poserait problème avec la patience de la voix mystérieuse.

 

Arrivé près de Survie, le groupe songeaient à nouveau à la corvée de franchir la mer. Théo semblait irritable. Mais Grunlek, bricoleur inventif, décidait que la charrette pourrait être reconvertie en bateau, les chevaux juste désinvoqués.

 

Grunlek, surnommé "Génie" par un Shin admiratif, avait encore une idée; se servir de son bras mécanique, le faire tourner très vite à l'arrière du bateau et avancer très vite ^_^

 

La charrette convertie en embarcation avançait. Sur une plage au sud d'Uditer, aucun signe d'une garde qui attendait l'arrivée des aventuriers.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche