Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 22:25

C'est assez calme, sur cette île.

A l'est d'Uditer se trouvait l'île d'Igarél, nouvelle destination des aventuriers, dont la capitale s'appelle Corecef. Pays au gouvernement d'un conservatisme redoutable, il était improbable que les aventuriers marquent quoi que ce soit de changement. Malgré ça, le pays n'est pas tout à fait une prison; + une ville est éloignée de la capitale où le palais est établi, + la vie était supportable sous certaines conditions extrêmes, quoique très mal compensées;

 

- Quiconque travaille à directement au palais, était très bien payé, mais malheureusement hyper stressé, et toujours trop fatigué en rentrant à la maison.

 

- Quiconque travaille dans un village près des côtes n'est pas très bien payé, mais n'a pas à endurer le stress. L'ennui et le manque de perspective finit par créer des habitants peu créatifs et sans ambitions.

 

Puis, au milieu, il y a ceux qui sont assez loin de la capitale, mais assez loin également des bleds paumés. Entre deux. N'ayant jamais le plein avantage de l'un ou de l'autre, et pas mal de défauts des 2; s'ennuyer, être fatigué, et n'avoir aucune créativité.

 

Les aventuriers, dans leur ensemble, avait jugé qu'il valait mieux ne pas tenter de bouleverser la société d'Igarél. Qui sait quelle autre dictature imprévisible et pleine de mauvaises surprises supplémentaires il pourrait y avoir en cas de renversement.

 

Au loin, Samaya interpelait le groupe. Une forêt de long troncs d'arbres montaient à tel point au ciel qu'on ne pouvait voir ni les branches ni les feuilles. Shin se prenait à rêver de cette xenobiologie inhabituelle. Il pensait à haute voix que les branches mèneraient au-dessus des nuages, et peut-être existait-il un peuple. Théo, raisonnablement croyant, était assez songeur sur l'idée de monter aussi haut : un mortel n'est pas censé accéder au paradis avant sa mort.

 

Aymar ne disait rien au groupe. De par sa nature de roublarde et parfois voleuse, habiter en haut d'un arbre était une planque, surtout en forêt. Craintive, elle dit au groupe de se montrer prudent; dans ce monde inconnu, il est parfois difficile de voir si on est en danger, si les plantes sont bien + vivantes et interactives ici que dans le monde d'origine des aventuriers... Bob, audacieux, estimait que se renseigner dans les environs serait une perte de temps supplémentaire. Une forêt inhabituelle compense l'absence de vie citadine pour ce magicien curieux aimant découvrir les phénomènes inhabituels.

 

"Je pars en avant !", dit Shin. Personne n'essaya de le retenir; Shin aime partir en reconnaissance. Le reste du groupe marcha alors d'un pas plutôt lent en laissant Shin partir devant.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche