Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 19:44

Tout est si nouveau, par ici.

Le jour suivant, les aventuriers parlaient du nouveau paysage d'Ezage. Le sable était bleu roi. Les écorces étaient des arbres étaient oranges, et les feuilles des plantes comme des arbres étaient violettes. Il y avait comme une neige orange qui remontait vers le ciel durant le jour. Bref moment d'admiration d'une nature inhabituelle pour les aventuriers.

 

Le groupe tentait de contacter Eltar pour tenter de savoir s'il y a des choses importantes avant de contacter une partie des habitants d'Ezage, mais aucune réponse. Bien que Laurène soit plus douée en la matière, elle laissa Bob parler pour la déduction suivante : même en combinant ses pouvoirs avec ceux de Laurène, il n'est pas possible de se servir du contact télépathique avec Eltar. Bob s'éloigna du camp puis demanda au groupe d'entretenir les braises du feu de camp encore un moment. Après avoir tenté de lancer son sortilège de téléportation, Bob n'apparut pas au feu de camp; quelque chose empêche les sortilèges instantanés de fonctionner (comme la téléportation), dont l'exception est peut-être le pouvoir en place. Le groupe se demandait s'il avait été repéré le long des côtes.

 

La charette/bateau étant trop indiscrète, Shin et Aymar se mettaient à la tâche de le déplacer et de le cacher. Théo étant un pau feignant, il fut conscrit à la tâche d'aider les 2 autres. Le moyen de transport était caché près des roches d'une falaise, et Eden serait laissée en surveillance.

 

Les aventuriers finirent par arriver à Berosdem en évitant d'emprunter des chemins habituellement empruntés. Les habitants de Berosdem étant globalement de styles vestimentaires différents les uns les autres, ils décidèrent d'entrer et de visiter cette ville de taille moyenne; ni trou paumé ennuyeux, ni trop grande ville où il y aurait trop de tout. Les aventuriers tentaient de connaitre à la fois la ville et Ezage dans son ensemble.

 

Fendelle déduisait que Ezage aurait un potentiel qui rivalise avec Uditer. C'est peut-être là que l'on trouverait mages, scientifiques, ressources matérielles et intellectuelles pour améliorer le processus de transport dimensionnel. Grunlek aquiescait : se souvenant de Ucorai dans le monde d'origine, il se rappelait que plusieurs cités-états ont formés une alliance équitable qui ont su se défendre sans se laisser tenter à devenir eux-même oppression. Grunlek estimait qu'il y aurait peut-être une chance que Ezage, même provisoirement, rejoigne l'alliance cachée de Uditer et Rhebarane. La solution était de trouver un moyen de contacter le pouvoir central incarné par Jahel. Les aventuriers se donnaient 3 jours pour trouver une solution sur place, comme rédiger un courrier. A la fin de ces 3 jours, qu'ils trouvent quelque chose ou non, les aventuriers partiraient pour la capitale de Jahel, nommée directement d'après le nom de l'empereur.

 

Les aventuriers n'ont eu le temps de ne faire ni l'un ni l'autre. 1 journée + tard, vers midi, un homme au visage impassible attendait à une grande table ronde à l'écart dans l'auberge où les aventuriers séjournaient. L'aubergiste avait montré l'individu aux aventuriers. Grunlek, Théo et Samaya se méfiaient de l'idée d'aller parler. Aymar commençait à s'en vouloir de ne pas avoir été + prudente + tôt; le groupe serait tombé dans le panneau rien qu'en arrivant au large d'Ezage, leur présence peut-être déjà connue du pouvoir.

 

Laurène, Mani et Fendelle, chacune et chacun des arguments différents, disaient dans l'ensemble que rien ne pouvait indiquer à l'avance qu'il s'agirait d'un piège, et qu'il n'y a pas tellement d'alternative. Mani, + inquiet, pensait même que l'établissement était peut-être discrètement cerné. Le seul et unique choix par défaut restait donc de parler à ce personnage. L'homme impassible restait patient, probablement conscient des doutes qu'il pouvait concevoir lui-même. L'aubergiste prit l'initiative de dire aux aventuriers qu'il était préférable d'aller le voir. Ce que les aventuriers firent.

 

En s'approchant de sa table, l'homme fit un signe avec chaque main pour faire savoir aux aventuriers qu'ils peuvent s'asseoir, et que ce serait un honneur à accepter. L'homme prit enfin la parole :

 

"Je vous remercie d'avoir accepter l'invitation. Je suis Ishaïm, messager envoyé par notre humaine personne, l'empereur Jahel. J'ai un discours et une proposition à vous transmettre. Mon maitre est conscient de vos venus, et tout démontre que vous n'êtes pas de ce monde sinistre. Celà étant, vous n'êtes pas non plus des membres des empires concurrents et indésirables qui viendraient espionner ou assassiner des nôtres.

 

Nous avons nos protections envers les sorts dangereux et les espionnages multiples. Nous savons également que vous venez d'Uditer, empire distant aux intentions non-hostiles. Nous serions prêt à fournir du personnel, dont une partie à titre permanent et à la charge d'Uditer, comme de tout autres ressources que nous pouvons permettre de nous séparer sans perdre beaucoup.

 

Nous pouvons concéder de tel sacrifice si Uditer aide notre projet de neige éternelle. Transmettez notre proposition à Eltar, et si elle accepte, nous accepterons de vous fournir notre aide. Nous n'avons pas l'intention de changer de monde, simplement de contraindre le calme de celui-ci. Sachez au moins une chose : refuser une offre de l'empereur est une offense."

 

Les aventuriers durent accepter. Ishaïm disait aux aventuriers qu'ils avaient une exception à l'anti-magie instantanée; le lien mentale avec Uditer, afin de pouvoir communiquer la proposition à Eltar et son équipe; il était + prudent et + diplomate que les aventuriers le fasse, plutôt que le messager comme n'importe qui d'autre d'Ezage.

 

Pour ne pas souffrir des regrets d'une décision hâtive, une journée entière a dû être concédée pour une réponse demain soir. Et finalement, Jahel et Eltar s'entendirent directement entre eux sur les conditions d'exécution de l'entre-aide. La moitié du personnel pour Uditer est prête à la fois à travailler et à quitter ce monde avec l'île, tandis que l'autre moitié doit revenir. Les ressources matérielles et intellectuelles seraient disponibles, sans tout donner à Uditer. En échange et durant ce processus, Ezage attend également une aide à la construction d'un projet sur l'Hiver. Ni Bob, ni Laurène ne purent entendre tous les détails; la connexion mentale avait un bouclier magique, en + d'être chiffrée & cryptée.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche