Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 12:00

Laurène, tout en démontrant à Bob l'interface mentale, fouilla dans l'esprit ce que le monstre invisible ne voulait pas révéler. Par connexion mentale, Laurène demanda à Bob de pratiquer le toucher de la malédiction conditionnée (geas) du feu intérieure avec les circonstances suivantes : Pour l'instant, le monstre ne sentira aucune douleur. S'il coopère, la malédiction du feu ne se réalisera pas. S'il refuse, il révélera néanmoins comment il devient invisible, mais connaitra des brûlures intérieures douloureuses qui ne le tueront peut-être pas. S'il est pas loin de réussir à achever un seul des aventuriers, il mourra. La 2ème créature invisible semblait voir tout ce qui se passe.

 

Laurène finit par trouver de quoi perturber la concentration de la créature qui avait perdu son invisibilité, tandis que la 2ème en faisant volontairement de même. Chaque créature est :

 

- Orange

- Yeux or à multi-facettes

- 3 orifices de chaque côtés de la tête

- 4 jambes

 

Au-dessus de la tête, quelque chose ressemblait à plusieurs raisins gluants... Ou à des billes bleus. Ils étaient à peine visible, car ils étaient presque cachés par des diaphragmes qui semblaient avoir plusieurs battements rapides. Le ventre semblait pouvoir s'ouvrir comme une poche humide. Bob pensait que c'était peut-être de cette façon que les créatures mangent, sans passer par un oesophage.

Doucement, une intense tranquilité habitait l'esprit des anciens adversaires.

Fendelle plaça ses mains sous la tête de la créature, les paumes tournés vers le ciel, comme pour viser la tête. A la surface de ses paumes, une lumière multi-colore était visible. Des mains s'élevait une fumée à peine visible. L'abdomen situé sur la tête de chacun des 2 semi-humanoïdes voyait ses battements ralentir. Les diaphragmes qui composent l'abdomen de la tête commençaient à s'ouvrir, et les billes bleus étranges commençaient à sortir, s'arrêter et devenir rose pâle.

 

Les semi-humanoïdes avaient évacué leur hostilité. Fendelle avait la sensibilité mentale et instinctive de par ses capacités des rêves qu'elle a insufflé à la psyché des créatures. Les créatures rêvaient qu'elles se sentaient bien, et ça les a mis dans un état d'intense apaisement. Fendelle demanda à Grunlek de relâcher les créatures tandis qu'il le pressentait qu'il pouvait le faire sans danger.

 

Fendelle posa chaque main sur chaque tempe de Laurène; la 1ère avait besoin d'emprunter les facultés de la 2ème afin de pouvoir communiquer avec la créature. Fendelle transmettait des rêves à la créature; à son tour, cette dernière en faisait que Laurène pourrait voir. Fendelle, ayant des capacités d'interprétation bien + poussées, s'occuperait de la "traduction"

 

La 2ème créature restait calme, probablement parce que la 1ère, sous hypnose des rêves, n'avait aucune souffrance. Après plusieurs échanges oniriques en images, Fendelle révélait au groupe que la 1ère créature ferait son maximum pour convaincre sa race de ne plus attaquer les aventuriers.

 

La créature s'appelait Ugoa et son collègue Dovaz. Fendelle envoya des rêves de chaque membre du groupe dans l'esprit des 2 créatures, ainsi que des souhaits de peut-être travailler ensemble, ou au moins ne plus gêner le voyage des aventuriers à la recherche d'un moyen de repartir et peut-être guérir ou alléger les difficultés de ce monde.

 

Les battements d'abdomen des 2 créatures s'accélérait d'enthousiasme, comme si les créatures n'étaient pas habitués à la joie. A présent, il était évident que les semi-humanoïdes ne chercheraient pas à gêner davantage. Théo espérait pour le mieux, et s'auto-félicitait de ne pas avoir étrangler les créatures. Ces semi-humanoïdes n'ont aucune difficulté à respirer à l'air libre comme sous l'eau, sans avoir besoin d'outil de respiration pour l'un ou pour l'autre.

 

Les aventuriers retrouvèrent la côte ouest de Pérachède. Sur la mer comme sur la plage, plusieurs semi-humanoïdes attendaient les aventuriers. Tous étaient en arme, mais assis. Les semi-humanoïdes conservaient une mesure de prudence tout en montrant que personne n'était pas trop sur ses gardes.

 

Fendelle demanda une nouvelle copie provisoire des capacités mentales de Bob et Laurène pour parlementer, et demanda à Samaya et Grunlek de la suivre, chacun d'un côté de Fendelle en ne sortant pas les armes contrairement aux semi-humanoïdes.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche