Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 12:00

Les serviteurs vinrent s'occuper de l'embarcation comme des aventuriers qui dormaient encore. N'étaient debout que Grunlek, Mani, Laurène, et Shin. C'est Grunlek qui commençait la conversation avec Eltar, accompagnée de son mage impérial et de son premier général :

 

- Grunlek : "Madame, je risque de vous décevoir pendant un moment...

 

- Eltar : [Levant légèrement la main pour interrompre] Pas besoin d'en dire +. Je sais que vous seul voulez revenir temporairement dans votre monde pour ramener ceux des vôtres qui pourraient peut être essayer quelque chose contre Batul, et vous m'avez donné des gages que vous tiendrez parole. Je commence par la mauvaise nouvelle : Vous pouvez ramener, sans risquer la mort, qui vous souhaitez en incluant cous-même, ce qui veut dire 20 personnes en tout. La bonne nouvelle : nous ne sommes pas rester les bras croisés; le transport de notre île n'est pas complet, mais le module de transport a été amélioré. Vous n'aurez donc pas à attendre longtemps, car le rechargement de la sphère dimensionnelle a été accélérée. Il faut 2 heures pour pouvoir le relancer. Voici la sphère. Revenez vite.

 

- Shin : Vas-y mon pote. Quand je renifle l'haleine de ton idée, ça sent la menthe.

 

- Mani : C'est peut-être la 1ère fois de ma vie que je vois quelque chose de vraiment positif se produire. T'es un pro Grunlek. C'est comme ça que je te reconnais.

 

- Laurène : Théo te fera un bisou si tu réussis :D"

Parfois, il faut continuer quand même malgré la déception éventuelle.

Autorisé à partir et remit à bloc par la motivation, Grunlek se mit en route pour Numarc où il recontacta la chef de projet pour son bras mécanique, Lyriane. Il expliqua tout ce qu'il sait du monde parallèle qu'il a visité, comment il a rencontré Horanor pour la 1ère fois, mais abrégea son discours en disant que le monde parallèle pense qu'il y a une arme dangereuse qui doit être détecté et stoppé ou capturé comme ça s'est passé contre la RDGJ. Il précisa qu'il ne pouvait ramener que 19 personnes en +

 

Lyriane avait des doutes. Elle a des relations avec les chercheurs du projet de protection contre l'empoisonnement nucléaire, et ils n'auraient aucun problème à mettre à disposition des mages et des parchemins à usage unique (la lecture et la compréhension du contenu lance le sortilège, y compris pour les mondains sans magies, mais l'efficacité du sortilège est meilleure quand des mages, même partiels, le lise). Le parchemin à usage unique est là pour empêcher l'étude intensive d'êtres dont les intentions sont nobles sur le court terme, le long terme restant à être prouvé.

 

Idéalement, il faut 100 mages. Pour 1 mage qui doit manquer, il faut 2 demi-mage en remplacement. S'il n'y a pas non plus de demi-mage, il faut alors 5 mondains. Lyriane a alors décidé de contacter un artisan d'imprimerie magique (directement lié au projet de protection contre la RDGJ) de faire imprimer 500 parchemins, par précaution. Grunlek en profita pour demander des potions de régénération de forme physique, de santé et de magie, au cas où. L'opération prit 2 jours.

 

Au coucher du soleil de ce 2ème jour dans le monde des aventuriers, Lyriane et 18 autres mages étaient prêt à faire leur premier voyage dimensionnel. Grunlek ne traina pas, et remit en marche la sphère.

 

Arrivés chez Eltar, Lyriane comme les 18 mages étaient encore étonnés de ce qui se passait, et que le voyage dimensionnel était donc possible. Grunlek demanda à un serviteur où étaient ses amis aventuriers. Le serviteur répondit que durant l'absence de Grunlek, Théo avait fait preuve de zèle; il était parti avec Fendelle et Shin pour Ezage, afin de déposer le matériel de construction d'Hiver Eternel, puis partirait pour Batul.

 

Le reste du groupe s'était reposés autant que possible, malgré la tension en attendant Grunlek, et s'il aurait besoin d'eux au retour. Grunlek demanda à Eltar s'il pouvait y avoir au moins 82 mages à disposition. Le double lui fut accordé, ainsi qu'un grand bateau pour tous le monde. Les aventuriers avaient bien mérités un instant de repos; plusieurs mages se sont relayés à propulser le bateau vers Batul. Près de Batul, Laurène et Bob contactèrent l'autre moitié du groupe mené par Théo afin que tous le monde puisse être réunis.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche