Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 12:00

Durant le coma des aventuriers, Talebal était frustré d'avoir été abandonné par beaucoup de monde, y compris certains de ses fervents admirateurs. Enragé de ces départs, Talebal ne céda pas à la panique, et lança des missiles. Les missiles étaient menaçant, mais échouèrent tous. Les ADM s'accumulaient dans la dimension du vide, rendant de fait la Confédération de Protection + puissante (Alliance composée de Rhebarane + Uditer + Ezage). Talebal avait épuisé ses capacités d'attaques.

 

Plus tard, des gens s'emparèrent du pouvoir lâchement abandonné. C'était en fait des forces de Ezage qui s'étaient très bien intégré à Batul à presque tous les échelons, s'étant parfois fait des amis.

Le froid a ses propres capacités à chercher les meilleurs des individus.

Au fur et à mesure que le mur et le ciel de faux étoiles disparaissaient, un nuage grandissait dans le ciel, jusqu'à faire la taille de toute l'île. Au dessus de Batul, 5 jours après le coup d'Etat, il neigeait sur ce qui allait devenir l'Île de la Prison Blanche. La dureté du froid obligerait les habitants à se recentrer sur l'essentiel et ce qui est necéssaire au lieu de continuer le mode de vie voulu par Talebal.

 

Uximas, l'empereur d'Etomil, mit de l'eau dans son vin quant à l'idée de développer des ADM. Lui comme la population avait une idée de ce qui peut lui arriver en cas d'irresponsabilité dangereuse du pouvoir.

 

Ezage possédait ainsi un protectorat qui, au terme des 20 ans de transition, serait progressivement intégré à Ezage, se dotant ainsi d'un territoire + grand que chacun des empires. Le palais de l'ex-empire de Batul ne serait conservé que pour l'administration locale de l'ïle, ainsi que pour veiller qu'aucun ADM ne soit produit. Certains êtres vivants se soumettent à la loi du + fort. Jahel était pressenti pour devenir un super-empereur, légitime à ordonner la décision de renverser un empire indélicat. De fait, les peuples avaient un contre-pouvoir qu'ils pouvaient opposer à leur empire respectif; celui d'en appeler à Ezage.

 

L'alliance des 9 empires fut renommée par "Fédération des 8 empires". C'est Ezage qui a une compétence fédérale opposable à l'encontre de chacun des 7 empires. Le contraire est moins à craindre, car il est difficile pour 2 pays de s'unir, surtout quand il y a au moins 1 dirigeant à l'égo débordant.

 

2 pires avaient été évités; le drame humain et la blessure grave à l'environnement. Ayant déjà beaucoup fait, les aventuriers ne s'imaginaient pas rester dans le monde des 9 empires + longtemps. Le bateau prêté par Eltar passa prendre Fendelle, Shin, et Théo.

 

Bob se souvenait du projet de son père qui deviendrait le sien; posséder les terres comme tout autre monde, parce qu'il n'y a que l'oppression qui soit mieux obéit. La loi du + fort est souvent la règle que même les gens qui abusent obéissent. Les aventuriers ne songeaient pas une seule seconde à l'utopie à la fois démoralisante et aveugle de vouloir à tout prix faire un monde "meilleurs", notion aux conséquences trop variables.

 

Jahel songeait à dire au moins le 1er des 2 mensonges à dire pour asseoir durablement son pouvoir par l'intimidation :

 

1- Prétendre être responsable d'avoir empêché la destruction des 8 empires par Batul.

2- Faire croire qu'il a bannit l'île d'Uditer, suite au "danger" que l'île représente.

 

Les conseillers en communication et les mages ayant suffisamment de notions fabriqueraient ensemble des mensonges cohérents quant à expliquer le mécanisme; le seul fait de dire "c'est moi qui l'ait" ne satisfait pas le comment d'un mensonge qui doit être convaincant comme une histoire bien racontée. Jahel prendrait la responsabilité de la disaparition des armes de destruction massives comme de la disparition d'Uditer.

 

La vérité serait solidement gardée par les aventuriers comme par Eltar; tout Uditer, la vie qu'elle contient comme les aventuriers qu'elle héberge provisoirement, irait peut-être s'installer définitivement dans le monde des aventuriers. La renommée est un poids que les sociétés, même les + ouvertes, et les individus protecteurs de la vie privée, détestent devoir supporter.

 

Rentrés à Uditer, Eltar connaissait une hésitation. Le processus de transport dimensionnel de toute l'île ainsi que 2 autres, était prêt. Eltar posait une question :

 

- Eltar : "Aventuriers. L'intégrité et l'équité sont mes lois, et vous savez que je vous permettrai de rentrer chez vous. Mais une dernière faveur; aidez-moi à résoudre cette énigme pour Uditer : Dois-je activer le déplacement de l'île comme de son écorce terrestre vers votre monde, ou devons-nous rester ici ? Réfléchissez à haute voix.

 

- Aymar : Personne n'est à l'abri dans ce monde. Même s'il a ces propres raison, je reproche à ce monde la dépendance à la règle générale du despotisme.

 

- Fendelle : Rien ne vaut le sentiment d'être chez soi. Si vous changez de monde, vous devrez changer d'habitude, changer de connaissances géographiques, changer de voisinage. Changer de vie n'est pas si simple que ça contrairement au rêve. Le rêve a un gouffre avec la réalité : la réalisation.

 

- Théo : La réflexion sur la nature humaine me fait comprendre que celle-ci est très peu encline à changer, progresser. Je ne me fais pas trop d'illusion à propos des 9 empires. La conquête et le pouvoir peut griser les meilleurs intentions.

 

Ce ne sont que des pressentiments, mais je pense que Jahel comme ses successeurs deviendront + durs, + dangereux même. Si vous n'aviez pas envie de changer de monde, et que vous pensiez que celui-ci en vaudrait la peine, nous n'aurions jamais ramener de quoi déplacer toute une île, mais surtout, vous ne nous auriez jamais demander de vous ramener du matériel pour le faire. Quitter ce monde avec nous, si votre motivation est toujours là.

 

- Shin : Je suis d'accord avec Théo (probablement parce qu'il a été génial en conduite de chariot !), bien que je n'ai pas grand chose à ajouter. Le + dur, c'est de laisser le passé derrière soi. Très loin derrière soi. Peut-être oublier ce passé, sinon, il est impossible d'aller de l'avant, et d'oublier tout ce qui est allé de travers.

 

- Laurène : J'avoue que ça me ferait mal si on avait fait tout ça pour rien".

 

Tous le groupe ne s'était pas exprimé afin de ne pas répéter ce qui a déjà été dit. Eltar réfléchit un moment. Plusieurs minutes + tard, Eltar avait décidé de rester dans le monde des 9 empires. Se faire de nouveaux amis seraient difficile dans le monde des aventuriers où l'île d'Uditer serait seule. Si les bombes de Vyrbal avaient elles-aussi explosé, celà aurait + sûrement décidé Eltar à transporter Uditer, et peut-être d'autres îles (au moins Rhebarane). Mais Eltar jugeait que ce ne serait pas necéssaire. Pas question toutefois de tout jeter impulsivement; envisageant que les choses pourraient être pire après le départ des aventuriers, Uditer (et peut-être d'autres îles) rejoindrait le monde des aventuriers.

 

Grunlek conseilla à Eltar, si déplacer le pays devait se faire, d'installer l'île d'Uditer près de l'île du Dragon (du monde aventuriers dont il laissa une carte), puis recommanda, si Eltar installait Uditer dans le monde des aventuriers, de passer un contrat d'inter-protection avec le dragon. Personne ne fit l'erreur de faire la promesse idiote et inutile de se revoir.

Partir, en se demandant si on a fait le maximum.

Après que tous le monde se soit dit au revoir, peut-être pour toujours, Lyriane activa le globe de transport dimensionnel. Une sphère d'énergie engloba les voyageurs de l'autre monde. 29 aventuriers retournèrent à leurs foyer, le temps d'un repos :

- Une magicienne scientifique, et son personnel de 18 mages.

- 9 aventuriers humanoïdes et une louve.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche