Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 04:13

Renaitre des cendres est rarement sans heurts. Même le phénix connait la douleur.

L'acte d'Armin ne passa pas inaperçu. Un courrier secret informa la junte militaire (gouvernant provisoirement Kirov) de la filiation entre Tulius et Armin. En faveur d'Armin, son courage, sa force de volonté, et la discipline pour que justice soit faite, avaient convaincu la junte de le désigner comme nouvel empereur de Kirov.

 

De par sa ressemblance, Armin se ferait passer pour son père. Il fit alors libérer les conseillers prisonniers, annula toutes les motivations judiciaires iniques, les dédommagea de leur souffrance autant que possible, et leur demanda d'être à son service. Quiconque refuserait serait respecté dans sa volonté, tandis que les conseillers morts ou démotivés seraient remplacés.

 

Armin prit alors la décision de nommer un général 1er garde du corps, puis engagea 20 mercenaires pour la garde personnelle impériale. Il fit également tester et mentalement sonder le personnel impérial ainsi que la mairie de Kirov quant à leur motivation et leur loyauté envers Tulius (l'empereur renversé et tué) et Maxime (le conseiller secret et empereur secondaire encore vivant de l'ex 2ème moitié de l'empire de Kirov).

 

Un résultat flou donnerait une mise à l'épreuve (mission spéciale, utile ou non par exemple). Un seul résultat négatif entraine 3 jours de délais pour faire ses cartons, quitter le pouvoir, et faire sa vie n'importe où, sauf de près ou de loin avec l'empire. Passer ce délai et être toujours présent sur le territoire impérial entraine la mort. Les autres seront testés par un entretien de motivation. Armin s'assurait que le personnel soit loyal à l'Empire de Kirov et son avenir.

 

Il devint alors de + en + évident que le pouvoir central de Kirov avait changé tant les décisions paraissaient étonnamment altruistes. Soupçonnant un remplacement secret de Tulius par un autre empereur, cette forte rumeur ajouta de l'huile sur le feu à la rébellion.

 

Quant la nouvelle du renversement de Tulius fut enfin connue, les 2 tiers de la 1ère moitié de l'empire de Kirov connurent de multiples déconvenues;

 

- Des militaires, par urgence, rébellion ou par ambition, prirent directement le pouvoir dans certaines villes ou certains pays conquis.

 

- Des pouvoirs politiques locaux adoptèrent des lois d'indépendance, contestant directement loi impériale de Kirov; l'Empire de Kirov ne faisait plus peur.

 

- Des criminels prirent eux-aussi le pouvoir; toute rébellion n'est pas toujours bonne à prendre. La chute d'une dictature n'est pas toujours synonyme de jours bien meilleurs.

 

Très rares étaient les zones de l'Empire de Kirov qui décidaient de quand même maintenir le lien avec l'autorité centrale.

 

La 2ème moitié de l'ancien empire de Tulius connaissait des contestations de + en + pressantes. Une grande surprise, au départ accueillie avec méfiance, avait eu lieu : un assassin, envoyé par Armin, avait tué Maxime. Les rumeurs s'entassaient mais personne ne su réellement qui a envoyé l'assassin, lequel a prit toutes les précautions (maquiller les traces de ses actes, faux exil, changement d'identité...). Impossible de savoir qui est le coupable, mais l'assassinat de Maxime était largement bienvenu. Au souvenir de Tulius, le pouvoir impérial de Maxime subsistait encore dans l'urgence de maintenir la 2ème moitié de l'empire de Kirov, mais en vain.

 

L'Empire de Kirov, tel qu'il était conçu par Tulius et Maxime, était tombé. Les territoires, sans ces dictateurs, n'avaient alors que 2 choix : mourir de passéisme, ou vivre différemment.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche