Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 16:49

J'avais déjà publié mes poèmes sur le site "Aventures, les fans". Le site ayant été éffacé (trop vite à mon goût), je fais donc republier le poème de Sirayar à propos de "Aventures", axé notamment sur la 1ère saison. Il y a 2 versions.

 

 

1) Version longue :

 

Ils étaient 4 aventuriers.

Contre la lutte de la malédiction des araignées,

Et pour y remédier,

Le maximum, chacun a donné.


Au fur et à mesures des péripéties,

Le groupe a rencontré amis et ennemis.

Aidant ce qui pouvait l'être,

Vainquant ce qui devait l'être.


Quelque fois, la fuite était préférée,

Les signes d'un douloureux échec étant trop nombreux pour être risqués.


Au gré de leurs aventures, les 4 compagnons entendirent en substances,

"Allons à la cité des merveilles", quoique le destin apporta des nuances.


En arrivant à la destination,

De la source de la malédiction,

Une barrières d'arachnides, les compagnons croisèrent,

Encore plus agressives, et en bien plus grand nombre, une immense galère.


Sur leurs forces, les compagnons firent preuves de modestie,

Une partie des araignées ayant été occis.

Au passage, une femme paladin était sauvée.

De justesse,

Car malgré les risques de maladresse,

La paladin a bien failli y passer !


A cette intensification des évènements,

Les compagnons comme leurs amis eurent juste le temps,

D'entrer précipitamment,

Et d'empêcher le surplus d'araignées d'entrer, et pour longtemps.


La panique avait gagnés les occupants des lieux,

Qui acceptèrent d'abriter avec eux,

La femme paladin éprouvée,

Pour qu'elle se remette d'avoir été entoilée.


Arrivés à une salle magique, les compagnons étaient attendus,

Il y avait un homme à 3 chaines, et une tête connue.

La nouvelle rencontre du second allait être la dernière,

Car elle a entrainé le décès du coriace hère.


L'homme aux 3 chaines avait disparu,

Mais d'où venait ses chaines montrait où il était reclus.

Il fallait donc monter les escaliers,

Et seuls 2 des compagnons pouvait s'y aventurer.

Car pour faire diversion, il fallait 2 personnes pour gêner l'escrimeur,

Et 2 autres pour se faufiler, pendant la distraction, et poursuivre le deuxième gêneur.


Dès lors, le paladin-inquisiteur et l'archer de l'eau,

Montèrent à l'escalier un étage plus haut.

Brièvement, un des amis du groupe, chercheur émérite,

Tendait à montrer que son aide était celle d'un hypocrite,

Il se servait pour lui-même non pour la justice,

Car il vola à l'homme aux 3 chaines des parchemins, lui infligeant un préjudice.

Le chercheur s'était enfuit lâchement,

Les 2 compagnons pouvait aller le réprimander, mais il y avait danger plus imminent.


L'homme aux 3 chaines prenait la source de son pouvoir de 3 sphères,

Le paladin-inquisiteur et l'archer de l'eau ignorait que les casser avait des conséquences sévères.

Ils le firent, et une contre-attaque étrange s'ensuivait;

De leur passé, chacun des 2 compagnons rêvait.


Le père comme l'ami du paladin inquisiteur avait souhaité,

Que l'adolescent, pas encore paladin-inquisiteur, ne suive pas les pas de son père,

Y voyant une volonté de séparation de son parent, l'adolescent d'alors n'écouta que la colère,

Paladin-inquisiteur, quoiqu'il arrive, et suivre ce chemin, il avait insisté.


L'archer de l'eau fut à son tour harcelé,

Par son propre passé.

Des individus hostiles suivait l'archer de l'eau,

Ils voulaient exploiter son secret au plus tôt.

Lui qui se voyait humain, fut protégé par un élémentaire,

Ce dernier révélant à l'archer qu'il était de sa généalogie.

En conséquences, les poursuivants abandonnèrent,

Et l'archer pu continuer sa vie.


La 3ème sphère fut cassée par le paladin-inquisiteur,

Commença le début d'un malheur.

Sous les pieds de 2 compagnons, le sol s'effondrait,

Le plafond s'écroulant, le nain et le mage du feu redoutait.

Les minutes qui passait était une question de survie,

La chance n'accordait que de minces sursis.


Le chercheur traitre sortit le premier,

Méfiante et pas très loin derrière, une louve suivait le pressé.

Une bonne partie du sol s'étant effondré, l'archer de l'eau put choisir la facilité,

Et décida de faire une chute calculée.


La situation du paladin-inquisiteur est plus lente

Suivit une discussion criée, brève mais urgente,

Attendre le paladin-inquisiteur, et l'aider, mais que tous risque de mourir,

Ou ne pas l'attendre, sachant que les 3 compagnons en bas escaliers,

Puissent sortir en premier,

Et le paladin-inquisiteur en dernier ?


C'est ici que le destin a choqué.

La source de la malédiction des araignées,

A été éliminée,

Mais a été obtenu au prix d'un trépassé.


L'archer de l'eau était vivant, quoique blessé.

Le nain, par une défaillance de son bras mécanique, fut éborgné.

Le demi-diable manqua de perdre ses esprits,

Le paladin-inquisiteur y laissa sa vie.


Il faisait nuit.

La malédiction s'était évanouie,

Il n'y avait plus d'armée d'araignées,

Qui étaient massées.


Les 3 compagnons qui restaient avaient dormit.

Leurs yeux s'ouvrit.

En se rappelant de la nuit qui s'était déroulé,

L'homme aux 3 chaines, l'écroulement avait tué,

L'escrimeur n'a pas survécu,

Mais le paladin-inquisiteur non plus.


A la cité des merveilles,

S'est éteint un soleil.

Le passé avait tenté d'avertir,

Mais la perte n'a pas pu être empêché de se produire.

Le destin s'était montré austère,

La fleur bleue a été écrasée par la pierre.


De la nuit passé,

Du paladin-inquisiteur restait le fier bouclier.

 

 

2) Version courte :

 

A la cité des merveilles,

S'est perdu un soleil.

C'était le paladin,

Qui s'est éteint.


Le destin s'est montré austère,

La fleur bleue a été écrasée par la pierre.


La source de la malédiction des araignées,

A été éliminée,

Mais a été obtenu au prix d'un trépassé.


Ils étaient 4 aventuriers.

Contre la lutte de la malédiction des araignées,

Et pour y remédier,

Le maximum, chacun a donné.


Au fur et à mesures des péripéties,

Le groupe a rencontré amis et ennemis.

Sauvant ce qui peut être sauvé,

Aidant ce qui peut être aidé.


A la cité des merveilles,

S'est éteint un soleil.


La malédiction a prit fin,

Mais emporta le paladin.

La victoire dans la difficulté.

Partager cet article

Repost 0
Published by regard-existence - dans Aventures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de regard-existence
  • Le blog de regard-existence
  • : Dans ce blog, je tenterai d'exprimer ce qui a attiré mon attention et aussi ce qui m'interpelle ou que j'estime necéssaire. Je témoignerai de tel ou telle expérience ou pensée, et même de ce qui m'amuse aussi.
  • Contact

Recherche